Assistance technique au Programme d’Appui à la Réforme de la Justice en Guinée (PARJU)

featured_image
Assistance technique au Programme d’Appui au Secteur de la Décentralisation et de la Déconcentration en Guinée (PASDD)
26 octobre 2016
featured_image
Evaluation du projet de  » Réhabilitation et Renforcement de la paix en Casamance « 
26 octobre 2016

Assistance technique au Programme d’Appui à la Réforme de la Justice en Guinée (PARJU)

featured_image
PAYS
Guinée
NOM DU CLIENT
Programme d’Appui à la Réforme de la Justice en Guinée (PASDD)
MONTANT TOTAL DU PROJET (en Euros)
3.508.000 Euros
BUDGET D'ASSISTANCE TECHNIQUE (en Euros)
138.132 Euros
NOMBRE D'EXPERTS
17 Experts
DATES (Début/Fin)
Février 2015 – en cours
BUREAUX MEMBRES DU CONSORTIUM
B&S Europe
GOPA
GIZ
DCEG

 

Description détaillée du projet

L’objectif général du projet est d’appuyer les efforts du Gouvernement en matière de consolidation de l’Etat de droit, de gouvernance, de promotion des principes démocratiques et de respect des droits humains, en particulier dans le domaine de la justice et de la lutte contre l’impunité en République de Guinée.

L’objectif particulier est de fournir une assistance technique, un appui dans tous les aspects relatifs à la mise en œuvre du programme : réforme du secteur de la justice, du système pénitentiaire et de la lutte contre l’impunité.

 

Résultats attendus :

 

Résultat 1: Mise en place d’un cadre structurel pour une justice indépendante et  plus efficace.

 

Résultat 2: Amélioration de l’accès à un service public de la justice de qualité.

 

Résultat 3: Définition et mise en place de la réforme du système pénitentiaire.

 

Résultat 4: Opérationnalisation d’un nouveau centre de réinsertion pour mineurs.

 


 

Nature des services fournis

  • Amélioration des capacités de pilotage et l’organisation de l’administration centrale de la justice
  • Installation et appui au fonctionnement du Conseil Supérieur de la Magistrature
  • Elaboration du plan de formation et mise en œuvre de la formation initiale et continue des magistrats et greffiers
  • Réorganisation des juridictions et mise à leur disposition de moyens matériels, humains et financiers pour fonctionner
  • Définition et mise en œuvre de la politique pénale
  • Facilitation de l’accès des justiciables au droit et à la justice
  • Définition et mise en œuvre de la politique pénitentiaire
  • Amélioration de la gestion et l’administration des établissements pénitenciers ainsi que les conditions de détention
  • Opérationnalisation du nouveau centre de réinsertion pour mineur