Projet d’Appui à la Création et au Renforcement de Caisses d’Epargne et de crédit dans la Région de GAO Mali (PCRCEC-GAO)

featured_image
Etude sur l’état des lieux de la microfinance rurale
26 octobre 2016
featured_image
Etude de marché et de sensitivité de la Banque d’Epargne Postale (BEP)
26 octobre 2016

Projet d’Appui à la Création et au Renforcement de Caisses d’Epargne et de crédit dans la Région de GAO Mali (PCRCEC-GAO)

featured_image
PAYS
Mali
NOM DU CLIENT
Banque Nationale pour le Développement Agricole (BNDA Mali)
BUDGET D'ASSISTANCE TECHNIQUE(en EUR)
481.161 Euros
NOMBRE D'EXPERTS
02 experts
DATES (Début/Fin)
Janvier 2009 – Juin 2010
BUREAUX MEMBRES DU CONSORTIUM
IRAM
DCEG

 

Description détaillée du projet

Création de caisses d’épargne et de crédit : définition et organisation d’un modèle de caisse répondant au mieux aux  attentes des populations visées, visant la viabilité économique sociale et financière, et impliquant les membres dans sa gestion ; fixation des objectifs annuels de création du modèle de caisse proposé ; définition des produits financiers (collecte, crédit, micro- assurance) adaptés à la demande de ces catégories sociales.

Renforcement des capacités des caisses existantes : diagnostic des caisses ; définition des actions de redressement et/ou de renforcement pour les rendre viables ; mise en œuvre ces actions ; intégration de ces caisses dans le réseau à créer.

Création et supervision de l’UGP : mise en place la cellule d’Appui (Direction du Projet), recruter le personnel et assurer sa rémunération ainsi que sa couverture sociale (assurance- maladie, retraite) ; planification et évaluation des actions ; présentation à la BNDA des rapports trimestriels et annuels intermédiaires et du rapport final ; préparation du budget annuel d’investissement et de fonctionnement, de même qu’un programme prévisionnel d’activités et de besoins en ligne de refinancement des crédits

 


 

Nature des services fournis

  • Diagnostic précis de la situation de la micro finance dans la zone ;
  • créer et d’animer une dizaine de caisses viables ;
  • restructuration et renforcement des cinq caisses, existantes pour les rendre viables ;
  • Construction d’un réseau viable d’une quinzaine de caisses, constitué des nouvelles et anciennes caisses ;
  • Affiliation du réseau à un réseau déjà existant.